Le Tarentisme

Le Tarentisme

Le phénomène du Tarentisme s’inscrit dans un complexe système idéologique très ancien, présent jusqu’à ça fait quelques décennies en Espagne et en différentes régions du Sud d’Italie, et notamment dans les Pouilles. La manifestation des « symptômes » du tarentisme chez un sujet trouvait une réponse dans la participation d'un groupe de personnes à un rituel thérapeutique domestique complexe. Lors du déroulement de ce rituel, en utilisant un appareil rythmique, musical et chromatique spécifique - ainsi que des objets et des décors rituels -  la guérison et la réintégration d'une personne souffrante étaient rétablies. Généralement, chaque année, au début de l'été et pendant de nombreuses années d'affilée jusqu'à guérison complète, le sujet était saisi par une forme spécifique de malaise grave interne et externe qui pouvait être traitée, même si que pendant une année, par le biais de ce rite. Ceux qui participaient à ce système idéologique définissaient la personne souffrante comme "tarantata", dans la croyance que ce mal provenait de la morsure toxique de la "taranta", un animal symbolique et non zoologiquement identifiable avec aucune espèce d'arachnide ou de reptile réellement existante. Le tarentisme est un phénomène auquel toutes les différentes écoles de pensée ont dû faire face au cours des siècles, sans jamais pouvoir pleinement l’expliquer : ethnologie, psychologie, médecine, zoologie, psychiatrie et autres encore. Les tentatives de comprendre le phénomène ne peuvent cependant ignorer une approche fortement multidisciplinaire, qui ne se peut se réduire à une analyse médico-diagnostique qui identifierait un caractère psychopathologique, ni qui qualifierait le tarentisme tout simplement comme résultat de l'ignorance et de la crédulité populaire.